Recette de savon de base pour procédé à froid

Savon de base pour procédé à froid Cette recette du savon de base pour procédé à froid vous permet ensuite d’ajouter à votre goût votre huile essentielle préférée ainsi que le colorant que vous souhaitez. Nous aimons beaucoup cette recette car le savon n’est ni trop dur ni trop mou et il mousse bien.

Ingrédients

Étapes à suivre

Suivez les étapes pour le savon procédé à froid ici. La recette peut-être doublée, triplée ou plus, sans problèmes. Vous souhaitez avoir tous ces ingrédients ensemble? Essayez un de nos kits !


Commentaire

Recette de savon de base pour procédé à froid — 88 commentaires

  1. Bonjour, pour cette recette de base, je me demande s’il faut bien verser 15 ml d’huile essentiel. Ça m’aparaît beaucoup, c’est l’équivalent d’un petit flacon. Quelqu’un peut m’aider? Merci!

  2. Oui Mireille, c’est bien 15ml (environ 15g), ce qui équivaut à un petit flacon. Nous savons que ça parait beaucoup mais une fois que l’huile essentielle passe à la chaleur intense de l’hydroxyde de sodium et la cure d’un mois, l’huile essentielle est beaucoup moins intense qu’au départ.

    La règle générale pour l’ajout des huiles essentielles au savon est de 1% à 3% d’huile essentielle, calculé à partir des huiles végétales.

    Dans cette recette il y a un total de 660g d’huile. Alors, 1% = 6.6g, 2% = 13.2g et 3% = 19.8g.

    ATTENTION:
    Si vous utilisez des huiles essentielles dermo-caustiques (qui brûlent la peau) comme la cannelle, le girofle, le gingembre etc… ajoutez seulement une quantité de 0.5%

  3. Bonjour,
    J’ai découvert votre site lors de recherches sur la fabrication de savon naturelles, je vous remercie pour la qualité du travail que vous continuez à fournir sur votre blog.

    Ma question concernent les savons surgras, j’ai bien peur de ne pas avoir bien compris l’étape ou on fabriquait un savon plus ou moins surgras.
    En fait, je souhaite faire un savon le plus surgras possible car j’ai la peau sèche et je pense aussi que l’eau est un peu calcaire en plus de nombreuses années à utiliser des gels douches industriels :(

    Pourriez vous me dire dans quelle proportion dois-je réduire l’hydroxyde de sodium pour ce faire? S’agit-il de cela uniquement ou il y a-t-il une autre mesure à augmenter ou supprimer?

    Merci de votre réponse?

    Cordialement et merveilleuse année 2015

    • Bonjour Dimitri,

      Merci pour vos commentaires!

      Ce que l’on appelle le « surgraissage » est une quantité d’huile que l’on ajoute à nos savons et qui n’est pas nécessaire au procédé de saponification. Ce gras permet d’adoucir notre savon, de nourrir la peau et nous offre une marge de manoeuvre dans le cas où une erreur se glisse dans le calcul d’hydroxide.

      La quantité recommandée de surgraissage se situe entre 4%-10%. Au-delà de ces pourcentages le savon devient trop mou/gluant, fond rapidement et rancit rapidement.

      Deux choix sont possibles pour obtenir le surgraissage voulu. Soit ajouter à la trace entre 4%-10% d’huile au choix (calculé à partir du total des huiles de base) ou vous pouvez faire une réduction de soude entre 4%-10%.

      Notez par contre que le surgraissage est déjà fait sur toutes les recettes de notre blogue.

      • Petite question concernant la lessive. Quel est le meilleur taux de concentration pour une lessive (eau et soude) Et quel effet cela aura si celle-ci est trop haute par exemple?

        • Bonjour Marie-claude,

          Nous traitons dans ce billet de savon en barre par procédé à froid. Si vous voulez parler de lessive à linge sous forme liquide, la technique et les ingrédients sont différents. Il m’est malheureusement impossible de l’expliquer de façon concise dans l’espace des commentaires de ce billet.

          Nous donnons des ateliers de fabrication de produits ménagers https://www.coopcoco.ca/ateliers/produits_menagers

          ou encore des ateliers de fabrication de savon liquide
          https://www.coopcoco.ca/ateliers/savon_liquide_1

          Vous y apprenez à faire des lessives et autres produits d’entretien.

          Bonne journée

          • Par lessive je veux dire le mélange d’eau et de soude aussi appellé lessive. Il est possible d’augmenter le pourcentage de concentration de celle-ci mais je veux connaitre l’impact sur le savon.

          • Bonjour,

            Effectivement, j’avais mal compris votre question, veuillez m’en excuser. La concentration de soude a un effet sur la rapidité avec laquelle la trace apparait. On parle ici de modifier la quantité d’eau, car il ne faut pas toucher à la quantité de soude qui est calculée en fonction des huiles utilisées.
            Ce sujet est traité en détails dans notre cours théorique Savon avancé : recettes et techniques, disponible ici https://www.coopcoco.ca/ateliers/recettes_et_techniques

            Bonne journée

      • Je viens de découvrir votre calculateur. Je l’ai testé avec la recette de votre savon de base:
        350g huile olive
        125 g palme
        125g noix de coco
        60 g karité

        Au lieu de 90g soude et 125 g d’eau, ça me donne 88.2g soude et 122.5g d’eau au taux de 1.39. Pourquoi?

        Si je comprends bien la recette de base à donc un sur graissage de 10% (60/660). Est-ce correct?

        • Bonjour Uma,

          Dans le calculateur, vous pouvez modifier toutes les cases en bleu. Un fois que vous avez entré la recette dans la section « huile de base », il faut s’assurer qu’il n’y a aucune huile inscrite dans la section « surgraissage et additif ». Ensuite, en modifiant la valeur de la réduction de soude, juste en dessous, on constate que la quantité de soude caustique change. Si vous mettez un ratio à 1,39 et une réduction de soude de 6% (ce qui correspond à un surgraissage de 6%), vous observerez que les quantités proposées par le calculateur pour l’eau et la soude sont respectivement de 125,2 g et 90,1 g.

          Cette recette est donc surgraissée à 6%.
          En espérant que cela vous aide à mieux comprendre le fonctionnement du calculateur.

          Bonne journée!

  4. Bonjour,

    Je voudrais faire cette recette avec du beurre de cacao au lieu de karité et j’essayais votre calculateur excel pour réduire ou augmenter la recette… Puis j’ai remarquée une différence dans la quantité d’eau à utiliser au rapport soude/eau.

    Lorsqu’on entre les quantité mentionné dans cette recette dans le calculateur,(avec beurre de karité comme de cacao – le résultat est le même donc ce n’est la pas la nature du beurre en qui est en cause), pour obtenir 90,3 gramme de soude (ou 90 comme mentionnée dans votre recette), on obtient 158 grammes d’eau avec le calculateur au lieu de 125g comme indiqué dans la recette ci-haut.

    33 grammes d’eau en plus ou en moins, c’est pas mal il me semble… C’est ma première tentative et je veux maximiser mes chances de réussites, ce serait dommage de rater ma 1ere recette…

    Pouvez m’expliquer pourquoi il y a une différence ?

    Merci… Puis merci pour votre superbe site.

    • Bonjour Jule,

      Très bonne question!

      Alors dans le calculateur le ratio par défaut « d’eau : hydroxyde » est de 1.75: 1 (voir l’encadré en haut à droite dans le calculateur). Ce ratio peut varier entre 1.2 à 3.

      La recette ci-dessus a été conçue avec un ratio d’eau d’environ 1,39 ce qui donne 90,1g d’hydroxyde et 125,2g d’eau pour le karité et 90,7g hydroxyde et 126g eau pour le cacao. Ces données reflètent vraiment mieux cette recette. Alors simplement remplacer la donnée pour le ratio d’eau avec 1,39. Important de bien faire une virgule et non un point.

      Bonne saponification!!

        • Bonjour Uma,

          Le taux (ou le ratio) eau/soude est une notion abordée dans le cours de savon avancé : marbrage. Ce qu’il est essentiel de comprendre, c’est que toute recette de savon peut être réalisée en faisant varier la quantité d’eau. Plus il y a d’eau (donc plus le ratio est élevé), plus le savon prendra du temps pour sécher et durcir, et aussi, plus la trace sera lente à obtenir. Le fait de changer le taux de 1,39 à 1,45 ne fera pas de grande différence.

          Bonne saponification !

  5. Bonjour,
    Merci pour la recette de savon que je viens de découvrir. Je voudrais la faire avec du beurre d’avocat au lieu du beurre de karité. Dois je changer quelque chose à la recette ?
    je ne sais pas me servir du calculateur. Merci ,
    amara.

  6. j’aimerais bien savoir si c’est possible de mettre une autre huile que l’huile de palme pour la recette car je suis contre ce produit.

    Merci d’avance

    • Bonjour Karine,

      Oui il est possible de remplacer le palme, par contre il est important de repasser la recette dans un calculateur pour connaître la bonne quantité d’hydroxyde de sodium. Aussi, veillez à choisir des ingrédients qui vont offrir une dureté et de la mousse à votre savon, ce que le palme fait à merveille.

      Je comprends votre position sur le palme et je veux vous assurer que le palme que nous vendons ne contribue pas au massacre environmental, animal et humain. Vous pouvez en lire davantage ici sur la certification RSPO et EcoSocial du palme dans notre magasin: https://www.coopcoco.ca/tout-sur-le-palme

      • Bonjour,

        Au lieu de l’huile de palme, puis-je utiliser de l’huile de canola? Quelles différences dans le rendu du savon j’aurai? Sinon,quelle serait la meilleure alternative? Merci!

        • Bonjour Catherine,

          Oui, il est possible de remplacer le palme, par contre il est important de repasser la recette dans un calculateur de soude pour connaître la bonne quantité d’hydroxyde de sodium à utiliser. Aussi, comme le palme offre plus de dureté et de mousse à votre savon (par rapport à l’huile de canola), vous perdrez ces propriétés en le remplaçant. Je ne connais pas les raisons pour lesquelles vous désirez apporter cette modification à la recette, mais vous pouvez en lire davantage ici sur la certification RSPO et EcoSocial du palme dans notre magasin. Au lieu du canola, je vous suggérerais d’utiliser un mélange d’huile d’olive et de coco. Bonne saponification !

  7. Bonjour,

    J’ai decouvert votre site et le monde des cosmétiques naturelles depuis quelques mois, je fais maintenant presque tous mes produits cosmétiques mais pas encore le savon, je veux m’y lancer bientot.

    Merci pour la recette. J’aimerais savoir combien de pain de savon donne cette recette svp.

    Avez vous une recette de savon liquide?

    Merci beaucoup

  8. Je viens d’inventer un parfum superbe fixé à l’alcool 70%. Est-ce que je peux l’utiliser pour parfumer mon savon ou dois-je me servir uniquement d’huiles essentielles.

    Merci beaucoup pour vos précieux conseils.

    • Bonjour Odette,

      Ce qu’il faut savoir c’est que l’alcool va considérablement accélérer la trace de votre savon. Par conséquent, si vous êtes débutante nous ne le recommandons pas.

  9. Bonjour, je vois que vous indiquez que vos savons contiennent environ 25 % de glycérine après saponification. Pouvez vous me dire quelle est la méthode pour connaître la quantité d’eau et de glycérine après saponification ? J’imagine que cela dépend des ingrédients et des quantités ?
    Merci d’avance pour cette précision.

    • Bonjour Marie

      La quantité d’eau dans le savon correspond à la quantité que l’on a utilisé dans la solution de soude lors de sa fabrication. La période de cure permet au savon de laisser évaporer une bonne partie de cette eau. Pour savoir quelle quantité s’est évaporée, il faut peser le savon au moment de la coupe et le re-peser à l’issue des 4 à 6 semaines de cure. La différence de poids entre les deux pesées correspond à la quantité d’eau évaporée.
      Quant à la quantité de glycérine, elle est déterminée par l’équation chimique de la saponification, c’est une moyenne. Il faut cependant savoir que c’est un chiffre qui varie peu, car les huiles végétales contiennent à peu près toutes la même quantité de glycérol, qui est transformé en glycérine lors de la saponification.
      Dans tous les cas, le taux de glycérine n’est pas quelque chose sur lequel on a beaucoup de contrôle dans le processus, c’est un sous-produit naturel de la saponification. Dans la méthode à froid, pour contrôler la douceur du savon, on se concentre habituellement sur le surgraissage (entre 5% et 7%).

      Bonne journée.

  10. J’ai suivi la formation pour débuté mais j’ai égaré mon document de sorte que je ne me rappelle plus jusqu’à qu’elle quantité d’argile je peux ajouter. Merci.

    • Bonjour Audrey,

      Le beurre de karité de notre recette est l’huile de surgraissage. Vous pouvez choisir de le faire fondre en même temps que le reste des huiles ou le faire fondre à part pour l’ajouter seulement à la trace. Comme il s’agit ici d’une recette de base pour débutant nous n’abordons pas le thème du sugraissage, mais il est bel et bien calculé (environ 6%).

      Bonne journée.

  11. bonjour,

    j’ai une question
    est ce que cette recette peut être adaptée pour les savons à la technique du four ? Car j’en ai déja fait des comme ça et je voudrais bien accélérer le séchage par cette méthode au four. Est ce que je peux prendre la même recette ?

  12. Bonjour, j’aimerais savoir si le fait de ne pas attendre que le mélange de soude baisse sous les 40 degrés, peut avoir un impact sur la rapidité à atteindre la trace? car en moins de 5 minutes de brassage, le mélange est devenu très très épais. Ce fut plus difficile à mouler. Merci

    • Bonjour,

      Effectivement, il est nécessaire d’atteindre une température inférieure ou égale à 40°c, idéalement 38°c. La chaleur influe le processus de saponification et donc l’apparition de la trace. Afin de pouvoir travailler plus sereinement et d’avoir le temps de couler ses savons, il est important s’en tenir à ces indications de températures.

      Bonne journée

    • Bonjour Patricia,

      Nous avons déjà répondu à cette question un peu plus haut dans les commentaires, en remontant un peu vous trouverez aussi un lien intéressant à propos de notre huile de palme. Mais encore une fois, si vous changez les ingrédients, le résultat sera très différent. De plus, vous devez absolument repasser la recette par un calculateur de soude à chaque fois que vous changez une proportion ou une huile, sinon vous allez rater votre savon.

      Bonne journée

  13. Bonjour j’aimerais commencer la fabrication de mes savons en utilisant cette recette de base comme premier essai mais jaimerais savoir si je peux et si oui combien de g de pierre ponce je pourrais rajouter à cette recette je suis jadinière amateure. Jai vu votre recette de savon pouce vert mais jaimerais commencer par moins compliqué et jai déja tous les ingrédients pour la recette de base. Je voudrais juste l’adapter si possible ! Merci d’avance !!!

    • Par quelles autres huiles de surgraissage je pourrais remplacer les huiles de surgraissage mentionnées dans la recette de savon pouce vert (Tamanu et margousier) ? Puis je aussi omettre l’oléorésine de romarin ?

      • Bonjour Anouk,

        En savonnerie, il est fortement déconseillé de modifier les huiles d’une recette quand on débute. Cela nécessite de prendre en compte un certain nombre de facteurs et aussi de repasser la recette par un calculateur de soude. Si vous débutez, nous conseillons de vous en tenir aux recettes proposées sans les modifier (vous pouvez les doubler ou les diviser par deux, cependant). Si jamais vous êtes dans la région de Montréal, nous donnons des cours ici dans nos locaux de la rue Saint-Zotique pour vous familiariser avec les concepts de base de la savonnerie par procédé à froid. Nous donnons aussi des cours plus avancés. https://www.coopcoco.ca/ateliers/inscriptions
        En ce qui concerne l’oleorésine de romarin de la recette du savon pour jardinier, elle est nécessaire pour préserver les huiles de surgraissage de cette recette qui sont relativement fragiles.

        Bonne journée

    • Bonjour Anouk,

      En général, si vous débutez, nous conseillons de commencer par les recettes sans les modifier, histoire de voir ce comment le processus se déroule. Mais si vous le souhaitez, vous pouvez ajouter de 20 à 40g de poudre de pierre ponce à notre recette de base pour transformer notre recette de base en recette de savon de jardinage ou autres travaux salissants. Bien entendu, la recette de savon pour jardinier est spécialement conçue comme telle, donc les résultats ne sont pas comparables, mais la pierre ponce va ajouter un effet abrasif à la recette de base pour faire un savon qui va « désincruster » les traces de terre et autres.

      Bonne journée

    • Bonjour Elyse,

      Cette recette donne environ 900g de pâte à savon. Ce qui devrait donner une dizaine de savons de 90g (ce la dépend de la façon dont vous les découpez).

      Bonne journée

  14. Bonjour

    J’adore cette recette de savon mais je trouve que les barres fondent vites! Que pensez-vous du fait d’ajouter de l’acide stéarique afin d’en augmenter la dureté?

    Merci
    Isabelle

    • Bonjour Isabelle,

      Avant de modifier une recette il faut penser à la repasser par un calculateur de soude, sinon le résultat final risque d’être tout à fait surprenant (et pas forcément une bonne surprise). Il y a de nombreuses façon d’obtenir un savon plus dur si vous le souhaitez, l’acide stéarique peut en faire partie dans certains cas (car c’est un acide gras naturellement contenu dans les huiles solides et que par conséquent il se saponifie) mais il vaut mieux savoir ce que vous faites. Les recettes de savons sont un peu plus complexes à modifier que les recettes de cuisine, et cela dépasse largement le cadre d’un commentaire. Nous donnons un cours avancé sur les recettes et techniques afin d’avoir les bases théoriques pour pouvoir modifier et créer vos propres recettes https://coopcoco.ca/ateliers/recettes_et_techniques

      Bonne journée

  15. Je posséde beaucoup d’huile usée Canola qui m’a servi pour faire cuire des beignes maison et qui n’est plus bonne pour cela. Mais je sais qu’il existe des recettes simples pour faire du savon à froid et je me demandais si je pouvais faire du savon comme su savon du pays à l’ancienne avec seulement de l’huile canola et de la soude. Si vous avez une réponse, j’apprécierais. J’ai une petite entreprise en pâtisseries maison et j’utilise beaucoup d’huile canola et je ne sais pas quoi faire avec cette huile usée.

    • Bonjour Rachel,

      Vous avez une très bonne idée pour récupérer votre huile. Je vous invite à faire le test. Sachez que l’huile de canola utilisée seule dans une recette de savon donnera du savon très mou. Ce n’est peut-être pas l’idéal pour un savon du pays, à moins de mélanger votre huile usée avec d’autres huiles végétales qui durciront le savon (noix de coco et palme par exemple). Pour élaborer votre recette, je vous suggère d’utiliser un calculateur de soude, comme celui-ci. Vous pouvez également vous inspirer de notre recette de savon du pays. Bonne chance et tenez-nous au courant ! :-)

    • Bonjour Sandy,

      Étant donné que le processus de saponification se poursuit toujours, il est effectivement possible que le savon change légèrement de couleur. Il n’y a là aucun problème. Aussi, le fait de placer les savons près d’une fenêtre peut accentuer ce changement. Bonne journée !

  16. Est ce normal que le colorant rouge tâche mes debarbouillettes??? Les quantités ont été bien respecté pourtant ? Est ce que tous les couleurs foncées tâches ?

    • Bonjour Karine,
      Pour mieux comprendre, j’ai quelques questions :
      Avez-vous respecté la dose recommandée sur le contenant ? De quel colorant parlez-vous exactement ? À quelle étape de la recette l’avez-vous ajouté ?
      J’ai besoin de plus d’informations pour répondre à votre question.

      Bonne journée !

        • Bonjour Karine,

          Si on regarde le taux d’utilisation des colorants rouge et orange, il faut utiliser de 0.5 (ou 1) à 3 g de colorant par kg d’huile dans la recette. Dans la recette de savon de base, il y a 660 g d’huile (incluant le beurre de karité). La quantité maximale de colorant à utiliser est donc environ de 2 g. Vous devez donc ajouter, en tout, un maximum de deux grammes de colorant à la recette. Il faut disperser les colorants dans les huiles fondues et bien défaire les grumeaux (idéalement avec la mixette plongeante), avant d’ajouter le mélange de soude.

          J’espère que cela vous aidera ! Si vos débarbouillettes sont très pâles, diminuez encore votre concentration de colorant (ex : 1,5 g dans la recette) et assurez-vous qu’il soit très bien dispersé.

          Bonne journée !

  17. Bonjour,
    J’ai utilisé de l’huile de canola dans la recette de base en remplacement de l’huile de palme er de coco. J’ai eu beaucoup de difficulté à obtenir une trace…elle est apparue, mais pas à mon goût. Est-ce que l’huile de canola peut être la cause de cette difficulté?

    Merci à l’avance et bonne journée!

    • Bonjour Juliette,

      Lors de la modification de recettes de savon existante, il faut tenir compte des propriétés et des caractéristiques des huiles utilisées. Effectivement, l’huile de canola « trace » beaucoup moins vite que les huiles de coco et de palme. C’est une huile qui donne un savon très mou, contrairement aux huiles de palme et de coco.
      Également, à cause de l’indice de saponification des huiles, il faut toujours recalculer la quantité de soude à utiliser lorsque l’on désire modifier une recette. Il existe des calculateurs en ligne tels que celui-ci.

      En espérant que cela vous aide à mieux comprendre !

  18. bonjour j,aimerais utiliser une huile parfumée ( essence aromatique ) en remplacement de he dans cette recette qu,elle sera la quantité par rapport au he

    • Bonjour Aline,

      Vous pouvez utiliser exactement la même quantité, voir un peu plus, car le taux d’usage maximum des essences aromatiques est plus grand (5%) que celui des huiles essentielles (3%). Dans cette recette, nous avons calculé un taux de 2%. Vous pourriez donc doubler la quantité sans problème (30 ml au lieu de 15 ml)!

      Bonne saponification !

    • Bonjour Maude,

      Comme la proportion des huiles végétales qui se trouvent dans le Crisco n’est pas inscrite sur l’emballage, il est difficile de déterminer précisément la quantité de soude à utiliser. C’est pourquoi nous ne vous conseillons pas d’utiliser le Crisco dans la fabrication de savon.

      Bonne journée!

  19. Bonjour je vous écris de la Répubique Démocratique du Congo. Mon nom est Nico. Je me recherche pour la survie de ma famille et je voudrais m’investire avec ma femme dans la production du savon pour sauver notre foyer. Je vis dans un ville de l’ex province du Katanga précisement à Kongolo. La region produit beaucoup d’huile. Ici nous avons 2 types d’huile:l’huile de palme et l’huile du noix de palme. Quelles propotions dois-je utilise pour le savon par type d’huile? Quant vous parlez de différence de temperature faut-il chaffer l’huile avant le mélange? Merci d’avance pour votre aide.

    • Bonjour Nico,

      Si je ne me trompe pas, l’huile de noix de palme se nomme aussi l’huile de palmiste. En fabriquant des barres de savon solide avec du NaOH, l’indice de saponification de l’huile de palmiste est de 0,176, et l’indice de saponification pour l’huile de palme est de 0,142. Donc, vous devrez multiplier votre quantité d’huile (en grammes) par ce chiffre pour déterminer la quantité de soude à utiliser. Assurez-vous de laisser un peu plus d’huile en excès (environ 5%) pour que le savon ne soit pas trop détergent. Pour ce qui est de la température, l’important est que l’huile soit fondue et que votre mélange eau/soude ait refroidi. Idéalement, l’écart de température entre les deux mélanges ne devrait pas dépasser 10 degrés.

      J’espère que cela vous aidera dans vos démarches, bonne chance !

  20. Bonjour, pour cette recette de base, je me demandais si je pouvais ajouter de l’argile rose. Si c’est le cas, pouvez-vous me dire combien je dois en ajouter.

    Merci

    • Bonjour Sylvie,

      nous vous suggérons d’utiliser de 1 à 2% du poids total de la recette. Ici, comme nous avons une recette d’environ 875 g, vous pourriez utiliser entre 8,75 et 17,5 g pour une belle couleur rose. Ajoutez l’argile aux huiles fondues avant d’intégrer la soude.

      Bonne saponification !

      Bonne fabrication

  21. Bonjour,

    Je cherche un équivalent à l’huile de coco car je suis très allergique à la noix de coco et c’est surtout l’odeur qui me fait réagir. J’ai chercher sur le web sans grand succès donc je me demandais si vous aviez quelque chose à me conseiller.

    Merci

    • Bonjour Manue,

      Tout d’abord, je vous dirais que le processus de saponification est une réaction chimique qui modifie les molécules présentent au départ, donc l’huile de noix de coco est transformé en autre chose dans le savon (et l’odeur disparait). Peut-être que vous ne ferez pas de réaction allergique de cette façon, mais je ne peux pas l’affirmer à 100%. Pour ce qui est de remplacer, vous devriez prendre une recette qui n’en contient pas. Sinon, augmentez les proportions d’huile d’olive et d’huile de palme, toutefois vous devrez recalculez la quantité de soude à utiliser, car elle peut varier lorsque l’on modifie les huiles dans un savon. Utilisez un calculateur de soude tel que celui présent sur notre site.

      Bonne journée!

  22. Bonjour si j’ajoute de l’argile rose dois-je recalculer à nouveau les ingrédients ou je fais juste en ajouter un peu comme vous proposez au commentaire de Sylvie
    Merci

  23. Bonjour, j’aimerais savoir s’il est possible de remplacer l’huile de palme par une autre huile dans la composition du savon ? Et si oui, dans quelle proportion ? Merci beaucoup ! Anne-Laure

    • Bonjour Anne-Laure,

      Oui il est possible de remplacer le palme, par contre il est important de repasser la recette dans un calculateur pour connaître la bonne quantité d’hydroxyde de sodium. Aussi, veillez à choisir des ingrédients qui vont offrir une dureté et de la mousse à votre savon, ce que le palme fait à merveille.

      Aussi, nous aimerions vous mentionner que le palme que nous vendons est certifié RSPO et EcoSocial. Pour en savoir plus sur cette certification, cliquez ici.

      Bonne fabrication !

  24. Bonjour et merci pour tous vos conseils!

    J’ai vu que l’on pouvait remplacer l’eau pour un hydrolat de notre choix. Est-possible de remplacer l’huile d’olive par un macérat (fait avec de l’huile d’olive) maison?

    Merci encore

  25. Bonjour,

    J’ai fais mon premier savon hier, suivant votre recette de base. Tout c’est bien passé, parcontre après avoir dissout et laissé reposer le NAOH dans l’eau distillé, j’ai constaté un petit dépôt à la surface comme si elle ne c’était pas entièrement dissoute…j’ai quand même effectué la saponification…j’aimerais savoir…est-ce que j’aurais du recomencé et tout jetter…est-ce que mon savon peut être dangeureux à utilisé?

    D’autre part, pouvez-vous me dire si je doit absolument tout netoyer la vaiselle utilisés avec du vinaigre avant et ensuite de l’eau ou si il n’y a pas de danger a tout netoyer a l’eau…dison que la soude caustique me stresse un peu car je ne sais pas quand elle n’est plus dangereuse…une fois mélangé a l’huile probablement moins du au changement d’état?

    Merci beaucoup

    • Bonjour François,

      Nous observons parfois le même dépôt en surface de la soude qui refroidit, et nous procédons tout de même à la fabrication du savon, ce qui ne nous as jamais occasionné de problème.

      Pour ce qui est de la vaisselle, conservez vos gants jusqu’à ce que toute trace de savon « frais » ait été retiré de la vaisselle ou des comptoirs. Vous pouvez enlever le plus gros à l’eau très chaude, et le fait de vaporiser du vinaigre vous permet de sécuriser encore plus votre zone de travail.

      Nous espérons que ces conseils vous aideront !

  26. Bonjour,
    Je viens de faire du savon pour la première fois. Tout c’est très bien passé et je viens de démouler. Mais je viens de me rendre compte que j’ai employé de l’eau du robinet au lieu d’eau déminéralisée. Cela aura-t-il une importance sur la qualité de mon savon? Un grand merci de votre réponse.

    • Bonjour Gilbert,

      Cela ne devrait pas changer grand chose à votre savon.
      Les savonniers qui ont besoins d’une constance dans la qualité de leur savon, et qui veulent éviter que les minéraux ou le chlore contenu dans l’eau du robinet n’interfère dans la saponification de leurs savons, utiliseront de l’eau déminéralisée.

      Mais il est possible de réaliser des savons en utilisant l’eau du robinet.

      Bonne journée !

  27. Sur les sites web de fabrication de savons certains couvrent le moule pour permettre à la préparation de chauffer, vous d’après votre procédure vous ne les couvré pas, pourquoi? Quel serait le résultat si je les couvrait?

    • Bonjour Sylvie,

      Que le savon soit couvert ou non, il deviendra bel et bien du savon. Voici les deux principales différences entre les deux méthodes :

      En couvrant le savon, on empêche la formation de la cendre de soude à la surface du savon. La cendre de soude n’est pas dangereuse, c’est une fine poudre blanchâtre qui se forme au contact de l’air quand le savon est encore frais. Elle n’est pas très esthétique mais elle part au premier lavage.

      En couvrant le savon, on favorise la phase de gel. Cette phase n’est pas obligatoire. Elle rend le savon plus crémeux lorsqu’on le tranche. Si le savon ne passe pas par cette phase, il sera plus cassant lors de la coupe (et plus pâle). Parfois, les savons «gèlent» partiellement, on voit alors un centre plus foncé, plus mou et crémeux et les côtés extérieurs sont plus cassants et pâles.

      C’était un survol rapide, il y en a encore beaucoup à dire à ce sujet. Restez à l’affût de nos prochains articles de blog !

  28. Bonjour, j’ai suivi l’atelier pour débutant et mon savon fut un succès. Je viens de refaire une recette à la maison et je suis un peu inquiète: mon mélange eau/soude présentait des petit cristaux blanc, en le laissant refroidir il s’est formé une très fine couche sur le dessus. J’ai eu beau rebrasser le mélange, les « mini cristaux » ne disparaissaient pas. Pourtant j’ai fait grandement attention d’avoir 125g d’eau pour 90g de soude, au gramme près.

    J’ai mélangé quand même avec mes huilles (autour de 37C chaque), mais je suis inquiète a savoir si mon savon sera caustique et pourquoi ca a fait cela??

    Merci,

    • Bonjour Pascale,

      il nous arrive également d’observer une fine couche à la surface du mélange eau + soude lorsque ce dernier refroidi. Une fois le mélange intégré avec les huiles et que le tout est passé au mélangeur à immersion, il n’y a plus d’inquiétudes à avoir au sujet de cette fine couche.

      Il est difficile de déterminer ce qui cause cela. Si le contenant utilisé est mal lavé (même s’il semble propre, il peut y avoir une très mince couche de gras), il se peut que la soude réagisse avec cette très mince couche huileuse, et cela pourrait expliquer la formation d’une couche en surface.

      Afin d’élucider le mystère, posez-vous ces questions : Votre récipient pour faire le mélange était-il en pyrex, plastique, inox ? Avait-il été lavé au lave-vaisselle ou à la main ?

      Du pyrex lavé au lave-vaisselle a moins de chance d’avoir une couche huile que du plastique lavé à la main…

      Tester votre savon après la cure de 4 semaines, mais il y a peut de risques qu’il soit caustique.

      Bonne journée,

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>