Connaissez-vous bien les hydrolats?

hydrolat-image-principale-FR

Les hydrolats (également appelés eaux florales lorsque ce sont des fleurs qui sont distillées) sont des produits méconnus, pourtant ils sont indispensables puisqu’ils s’utilisent seuls ou comme ingrédients d’une recette. Souvent on nous pose des questions à leur sujet, alors on a décidé de leur consacrer un article pour que vous puissiez les connaître et profiter au maximum de leurs bienfaits.

 

Comment c’est fait

On utilise quatre cuves reliées entre elles. Les trois premières constituent l’alambic, et la dernière le décanteur.

  • La première est remplie d’eau et est mise sur le feu.

L’eau chauffée va créer de la vapeur d’eau. Sous la pression de la chaleur, la vapeur va monter et passer dans le tube qui relie la première cuve à la seconde.

  • La deuxième cuve est remplie de plantes fraîches.

La vapeur arrive sous les plantes et les traverse (la vapeur monte), se chargeant au passage des molécules et substances qui donneront les huiles essentielles. Chargée de ces substances, la vapeur va emprunter le tube qui relie la seconde cuve à la troisième.

  • La troisième cuve est un système de refroidissement: elle est remplie d’eau froide.

La vapeur emprunte un tube immergé dans cette eau froide. Elle refroidit donc. Sous l’effet du refroidissement, la vapeur devient liquide: elle contient de l’eau et des huiles essentielles. L’eau est acheminée vers la dernière cuve.

  • La quatrième et dernière cuve est appelée décanteur.

Laissée au repos, l’eau va se séparer: l’huile essentielle étant plus légère, va remonter à la surface. Elle sera filtrée et recueillie. L’eau sera recueillie aussi: vous avez votre hydrolat. L’eau obtenue est chargée des molécules hydrosolubles présentes dans les plantes.

Ce processus, selon la taille de l’alambic, prend environ 12h. On estime la quantité de fleurs nécessaire à 1 tiers du volume d’eau.

 

Qu’est-ce que c’est

  • De l’eau aromatique, ça ne se mélange donc pas aux huiles et aux corps gras.
  • Une eau stérile et moyennement stable, puisque l’hydrolat est obtenu en chauffant l’eau à haute température.

 

Qu’est-ce que ça n’est pas

  • Une infusion
  • Une huile essentielle

 

Un peu d’histoire

L’utilisation des hydrolats ne date pas d’hier même si les méthodes de distillation ont évolué. Sous l’Égypte Antique déjà on les utilisait pour leurs propriétés et leurs bienfaits pour la peau. On raconte que Cléopâtre affectionnait particulièrement l’hydrolat de rose…

Source de l’image

 

Conservation

La présence d’eau dans une recette augmente le risque de contamination par bactéries. Un hydrolat de qualité (faire attention où vous achetez vos hydrolats!) est une eau pure et sans agent de conservation, par conséquent il devra être conservé à l’abri de la lumière et de la chaleur. C’est pourquoi les hydrolats sont vendus dans des bouteilles colorées qui font barrage à la lumière. Un hydrolat se conserve 1 an, idéalement au frigo. Non seulement ils seront mieux conservés mais l’hydrolat frais appliqué sur le visage fera des miracles!

 

À quoi ça sert

  • Les hydrolats peuvent servir de phase aqueuse dans une recette. Si vous avez une recette avec de l’eau, vous pouvez la remplacer sans problème par un hydrolat. Vous bénéficiez ainsi de ses bienfaits dans votre recette. C’est ce que nous avons fait dans notre recette de pâte à dents et de démaquillant par exemple.
  • Lorsque vous repassez votre linge, ajouter un peu d’hydrolat dans votre eau: le linge sera légèrement parfumé.
  • Eau tonique: pur sur le visage après un masque ou un nettoyage: l’hydrolat “rincera” les traces de calcaire qui peuvent assécher la peau. De plus vous profiterez de ses propriétés selon votre type de peau. S’il sort du frigo, la fraîcheur resserrera les pores de la peau. Laisser absorber par la peau et appliqué si voulu la crème de jour.
  • Un parfum: seuls ou accompagnés d’huiles essentielles ou essences aromatiques, les hydrolats peuvent servir:

 

Comment les choisir

Chez Coop Coco, nous en proposons 8, tous sont obtenus lors de la distillation des plantes pour faire des huiles essentielles. Cependant les hydrolats sont filtrés afin d’obtenir des hydrolats de qualité.

Vous ne savez pas lequel choisir selon vos besoins? Voici les indications qu’Hélène Berton donne dans son livre Les huiles essentielles pour la peau.

Hydrolat de géranium rosat - Pelargonium graveolens

Peau grasse, sèche et mixte, couperosée, acnéique, ridée, irritée Plaies et coupures mineurs, transpiration excessive

Découvrir cet hydrolat

separateur

Hydrolat de hamamélis - Hamamelis virginiana

Peau grasse, sèche et mixte, couperosée, acnéique, mature, irritée Pores dilatés Piqûres d’insectes, eczéma, psoriasis

Découvrir cet hydrolat

separateur

Hydrolat de lavande vraie - Lavandula angustifolia 

Peau grasse et mixte, sensible, abîmée, acnéique, irritée Brûlures et plaies mineures, piqûres d’insectes

Découvrir cet hydrolat

separateur

Hydrolat de fleurs d’oranger (néroli) - Citrus aurantium ssp aurantium

Peau mature, sensible, irritée, grasse, couperosée Pores dilatés

Découvrir cet hydrolat

separateur

Hydrolat de romarin - Rosmarinus officials cineoliferum

Peau sèche, grasse, mixte, irritée, acnéique, mature, abîmée Teint brouillé, comédons

Découvrir cet hydrolat

separateur

Hydrolat de rose de Damas - Rosa damascena

Peau sèche, grasse, mixte, mature, sensible, terne, couperosée, acnéique Teint brouillé, pores dilatés

Découvrir cet hydrolat

separateur

Hydrolat de camomille romaine - Chamaemelum nobile

Peau sensible, irritée, couperosée, acnéique Yeux irrités Brûlures mineures, piqûres d’insectes, psoriasis, eczéma, allergies cutanées

Découvrir cet hydrolat

separateur

Hydrolat de graine de carotte - Daucus carota

Peau mature, irritée, couperosée, ridée et abîmée Psoriasis, eczéma

Découvrir cet hydrolat

Berton, H. (2006). Les Hydrolats Aromatiques (H.A). In Les huiles essentielles pour la peau: Une saine alternative cosmétique : Huiles végétales, beurres végétaux, extraits oléiques, huiles essentielles, hydrolats aromatiques. Montréal: Aroleome Éditeur.

 

Quel est votre hydrolat favori? Comment l’avez-vous découvert? Et surtout, comment l’utilisez-vous?


Commentaire

Connaissez-vous bien les hydrolats? — 5 commentaires

  1. Pourriez-vous me suggérer un livre avec des recettes pour mon âge ( 64 ans )( homme )? Je suis novice et j’ai adoré votre article sur l’hydrolat.

    • Bonjour Serge,

      Nous sommes ravis que vous avez adoré l’article. Dites, vous êtes intéressé à fabriquer quel genre de produits. (savons, crèmes ou autres…). Vos préférences vont m’aider à mieux vous référer un livre qui réponds à vos besoins. Aussi lisez vous en anglais? (il y a beaucoup plus de bouquins anglophone sur ce sujet sur le marché).

      Explorez aussi notre blogue vous allez retrouver plusieurs recettes. De plus nous offrons une gamme d’ateliers théorique et pratique ici même à la coop. Visiter nous au https://coopcoco.ca sous l’onglet « Apprendre + »

      Bonne journée!

  2. Bonjour,

    Puisque quelques huiles essentielles sont déconseillées pour les femmes enceintes et les enfants, j’aimerais savoir s’il en est de même pour leurs hydrolats.

    Merci de votre aide

  3. Bonjour Agathe,

    Les hydrolats sont beaucoup moins concentrés que les huiles essentielles et donc beaucoup plus sécuritaires pour les femmes enceintes et les enfants.

    Cela dit, à moins d’être suivie par un aromathérapeute certifié, j’éviterais les hydrolats qui proviennent d’huiles essentielles reconnues comme abortif ou toxiques pour le foetus.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>