Bombes de bain « Boules de neige et confettis »

info-boule-neigefr

Bombe de bain "Boule de neige et confetti"

L’hiver approche. Cela signifie plusieurs choses : la neige, les bottes, la neige, le bout du nez rouge, la neige, le temps des fêtes, la neige… Bref, vous avez compris, la neige sera de la fête dans les prochaines semaines. Et avec le froid qui l’accompagnera, on n’aura plus qu’une envie : trouver des sources de chaleur. Un bon bain chaud et une boule de neige pétillante et festive, ça vous dit ?

Le (grand) mystère des bombes de bain

Généralement, on a besoin d’eau pour donner à la mixture une texture qui colle lorsqu’on la presse (les fameux pschiiits). Il faut y aller progressivement, et c’est ce qui peut parfois faire peur: on ne sait pas trop quelle quantité ajouter! C’est dommage à dire, mais le secret d’une bombe de bain réussie, c’est la pratique. Pourtant, les bombes de bain c’est vraiment fun à utiliser et à offrir. On a décidé qu’on n’allait pas laisser la présence d’eau nous gâcher ce plaisir et on a découvert qu’il est possible de remplacer l’eau et les ingrédients contenant de l’eau par un mélange d’huile et de beurre végétaux. Ces ingrédients vont humecter le mélange sans le faire pétiller, en plus de rendre notre peau douce et hydratée!

*danse de la joie*

Ici, on vous propose non seulement la méthode pour faire des bombes de bain sans eau, et en plus on vous partage une façon tout à fait originale de les colorer.

Principes de base

Les ingrédients secs

Pour obtenir la fameuse réaction de pétillement, nous avons besoin de deux ingrédients :

De façon générale, on aura une part d’acide citrique pour deux parts de bicarbonate de soude (1:2). Un excès d’acide citrique pourrait vous irriter la peau, alors respectez bien ce dosage.

On peut ajouter une petite quantité d’agent liant, une poudre fine qui permettra de faciliter la liaison entre l’acide citrique et le bicarbonate de soude, qui ont un grain plus grossier:

 

Les émollients

En remplacement de l’eau, nous utilisons un mélange de beurre et d’huile. Le beurre de kokum a un toucher plus sec que les autres beurres et se conserve très bien, et l’huile de jojoba s’absorbe bien et ne rancit pas. Ce sont donc les émollients tout désignés pour fabriquer les bombes de bain. Le beurre fondu facilite le moulage. Idéalement, faites un mélange à part égale des deux émollients.

Le parfumage

Les huiles essentielles et les essences aromatiques sont parfaites pour parfumer les bombes de bain. Les émollients ajoutés dans cette recette (à base d’huile donc) permettent de diluer les huiles essentielles, qui pourraient irriter la peau si elles étaient ajoutées seules aux ingrédients de base. C’est le moment rêvé pour laisser libre cours à votre créativité, en faisant cependant attention aux huiles essentielles : cannelle, poivre noir, camphre, gingembre, menthe poivrée… Votre recette ne doit pas comporter plus de 0,5% de ces huiles essentielles. Ne pas les utiliser si vous avez la peau sensible.

Les colorants

Les couleurs, c’est l’fun…

  • Les oxydes et ultramarines sont parfaits pour colorer les savons, mais risquent de tacher le bain si vous en ajoutez à vos bombes de bain.
  • Les colorants liquides pour les savons à la glycérine peuvent être utilisés, mais ils contiennent de l’eau, il ne faut donc pas en ajouter trop sous peine d’entendre votre mixture pétiller avant même qu’elle se soit rendue au bain.
  • Les micas flotteront à la surface et laisseront une petite ligne sur le tour de la baignoire. Mais ont les aime bien pour ajouter une petite touche scintillante à la surface de la bombe, ou sauver une bombe de bain un peu ratée (voir plus bas).
  • L’argile est une bonne façon de colorer, mais les couleurs sont terreuses et limitées.

 

… mais cette méthode l’est encore plus!…

Et si on utilisait une méthode pour ajouter des confettis de toutes sortes de couleur, qui personnalisent les bombes sans tacher le bain ?

Voici l’idée. On colore une certaine quantité de base de savon à la glycérine (transparent ou opaque) avec du colorant liquide pour savon à la glycérine. On vous suggère d’utiliser le niveau d’intensité no.6 de notre échelle de couleur pour savon à la glycérine. Nous avons fait 7 barres non-parfumées avec toutes les couleurs disponibles en magasin. Lorsque les barres ont durci, on les râpe et on garde le savon râpé dans des sacs refermables individuels. Lorsque que vient le temps de colorer notre mélange de bombe de bain, on choisit les couleurs qui évoquent les odeurs choisies : mauve et bleu pour une bombe à la lavande, rouge et vert pour une bombe au sapin, jaune et rouge pour une bombe cerise et amande… ou multicolore pour une bombe ultra-festive !

Le gabarit

gabaritfr

+ Confettis de savon : 7g par tranche de 100g de mixture

+ Autant de “pshit-pshit” d’alcool nécessaires pour obtenir la bonne texture

Les moules

Pour nos moules en plastique, vous aurez besoin d’environ:

- 250g de préparation pour une grosse

- 75g de préparation pour une petite

 

Pour nos moules en ciseaux, utilisez environ:

- 75g pour le gros

- 50g pour le petit

 

Ustensiles

 

Ingrédients

1 x 250g 4 x 75g (300g)
Bicarbonate de soude 153g 183g
Acide citrique 78g 93g
Huile de jojoba et/ou beurre de kokum 10g 12g
Stéarate de magnésium, fécule de maïs ou argile 6g 7,5g
Huile essentielle et/ou essence aromatique 3,8g 4,5g
Confettis de savon 17g 20g

 
1-ingredients

Quelques recettes

Ingrédients Regarde la neige tomber
(1x250g)
C’est la fête!
(4x75g)
Mon beau sapin
(2x75g)
Acide citrique 78g 93g 44g
Bicarbonate de soude 153g 183g 89g
Agent liant 6,2g 7,5g 4g
Emollient(s) 10g 12g 7,5g
Parfumage 3,8g d’HE de lavande 40/42Lavandula officinalis
Confetti de savons
  • 10g de mauve
  • 7g de bleu
2,5g de chaque couleur (7 couleurs en tout)
  • 5 g de vert
  • 5g de rouge

*HE = huile essentielle, EA = essence aromatique

Étapes à suivre

Préparer les confettis de savon (peut être fait à l’avance)

1. Couper et peser la quantité nécessaire de savon à la glycérine (de 50 à 75g de savon de chaque couleur est suffisant pour faire de nombreuses bombes de bain).

2. Faire fondre au bain-marie et ajouter la bonne quantité de colorant en utilisant le guide pour la fabrication de savon à la glycérine et le guide de coloration (utiliser l’échelon no. 6)

3. Couler dans un moule de votre choix et laisser durcir.

4. Les démouler, râper la quantité de confettis nécessaire et conserver dans des sacs refermables.

mp

Fabriquer les bombes de bain

1. Mettre le masque et les gants.

2. Peser l’acide citrique, le bicarbonate de soude et la fécule de maïs (ou l’argile). Les mélanger dans un grand bol en inox, à l’aide d’un fouet.

3. Peser le beurre de kokum et le faire fondre très doucement sans surchauffer.

4. Dans un autre bol, peser et mélanger les huiles essentielles et/ou essences aromatiques, l’huile de jojoba et le beurre de kokum fondu.

5. Ajouter environ la moitié des ingrédients liquides (huile de jojoba, beurre de kokum et parfumage) aux ingrédients solides (acide citrique, bicarbonate de soude, fécule ou argile). Bien mélanger avec le fouet. Défaire les grumeaux avec une fourchette.

3-etape5

6. Ajouter les ingrédients liquides restants.

7. Vous pouvez retirer le masque, mais gardez les gants. Mélanger la mixture avec les mains.

6-etape7

8. Si la mixture semble s’effriter lorsque vous essayez de la compacter, vaporiser de l’alcool, 3-4 coups à la fois, et bien mélanger. Répéter autant de fois que nécessaire pour être capable de façonner une boule assez solide dans vos mains.

8-etape8

9. Ajouter les confettis de savon et mélanger avec le fouet.

10. Mettre dans les moules en suivant les instructions suivantes.

Mouler les bombes de bain

Pour les moules en plastique

1. Mettre une grande quantité de la mixture dans chaque moitié du moule, sans presser, et en laissant déborder le tout. Cela doit faire des petites montagnes.

18-rempl-plastique-etape1

2. Au-dessus du bol, placer rapidement les deux moitiés du moule l’une contre l’autre en pressant fortement pendant environ 30 secondes.

19-rempl-plastique-etape2

3. Retirer l’une des deux moitiés en la soulevant vers le haut.

4. Avec un ustensile quelconque, retirer le surplus de mixture de la bordure du moule.

21-rempl-plastique-etape4

5. Presser de nouveau les deux moitiés du moule et retirer la moitié du haut.

6. Laisser la bombe dans le demi-moule pendant au moins 5 minutes.

7. Retirer délicatement la bombe en retournant le moule dans votre main. Mettre la boule dans un plateau, dans un endroit frais et sec, et laisser sécher 24h.

25-rempl-plast-etape6

8. Mettre la bombe dans un contenant hermétique et utiliser dans les prochains mois. Plus vous attendez, plus l’humidité de l’air fera diminuer le pétillement potentiel de votre bombe de bain.

Pour les moules en ciseau

1. Saupoudrer du bicarbonate de soude à l’intérieur du moule.

12-rempl-ciseau-etape1

2. Dans le bol, placer les ciseaux ouverts et mettre une bonne quantité de mixture entre les deux moitiés du moule.

13-rempl-ciseau-etape2

3. Fermer les ciseau en pressant et en plaçant les doigts sur chaque ouverture du moule. La mixture ne doit pas déborder entre les deux moitiés.

14-rempl-ciseau-etape3

4. Ouvrir délicatement les ciseaux en les tenant de façon à ce qu’une des deux moitiés soit vers le haut (presser doucement dans le trou pour éviter que la moitié du haut reste collée au métal).

5. Retirer délicatement la bombe en retournant le moule dans votre main. Mettre la boule dans un plateau, dans un endroit frais et sec, et laisser sécher 24h.

16-rempl-ciseau-etape5

6. Mettre la bombe dans un contenant hermétique et utiliser dans les prochains mois. Plus vous attendez, plus l’humidité de l’air fera diminuer le pétillement potentiel de votre bombe de bain.

Emballez, offrez. Les sacs en organza peuvent être de bons sacs d’emballage pour offrir vos bombes de bain.

Résultats de nos expériences

Après avoir testé notre gabarit de bombe de bain, on a eu envie de faire quelques tests supplémentaires, par curiosité. On vous partage nos résultats !

  • Nous savons que l’huile et l’eau ne se mélangent pas : l’huile flotte sur l’eau. Pour les mélanger, l’ajout d’un émulsifiant est nécessaire. Cette recette de bombe de bain contient de l’huile, qui sera ajoutée à une grande quantité d’eau dans la baignoire, sans émulsifiant. On peut donc deviner ce qu’il se passe : l’huile flotte à la surface de l’eau du bain. D’un côté, on aime l’hydratation intense procurée par l’huile, de l’autre côté, la baignoire nécessitera peut-être un rinçage après le bain car elle pourrait être glissante. Soyez prudent!
  • Pour solubiliser les huiles dans l’eau, on a fait le test de remplacer 2-3 % des émollients de la recette par du gélisucre, un émulsifiant liquide à base de glycérine. Le problème, c’est que le gélisucre contient de l’eau. En petite quantité, mais suffisamment pour que notre mixture devienne hydratée et “gonfle”, en plus d’être difficile à mouler… Donc, malgré la bonne intention, le gélisucre ne semble pas être un émulsifiant adapté à ajouter aux bombes de bain.
  • En dispersant un peu de notre mixture (contenant des confettis de savon) dans un bol d’eau chaude, nous avons remarqué que ça faisait de la mousse ! Plein de belle mousse ! Malheureusement, même une grosse bombe de bain ne contient pas assez de copeaux de savon pour faire mousser l’eau du bain. On s’est donc demandé si l’ajout de coco betaine ou de decyl glucoside, deux produits moussants, permettraient de faire une bombe pétillante ET moussante. Résultat : comme ils contiennent eux aussi de l’eau, les bombes ont un peu gonflé dès le départ et étaient difficiles à mouler… On vous recommande donc, si vous ne pouvez pas vous passer des bulles, d’ajouter une bombe pétillante à votre bain moussant!

 

Récupérer un restant ou une recette manquée

Le monde des cosmétiques maison est extraordinaire, mais on se pose souvent des questions auxquelles on ne peut répondre autrement qu’en tentant l’expérience. Résultat : une recette ratée apporte certainement ses conclusions et leçons, mais on déteste gaspiller les ingrédients et on essaye souvent de les récupérer du mieux qu’on peut. De notre côté, nous avons récupéré nos expériences ratées de la façon suivante :

  • Pour une mixture trop humide ou pour un restant de sel, ajouter une part de gros sel de mer ou de sel d’epsom à une ou deux parts de mixture (1:1 ou 1:2). Ajouter plus de confettis si désiré. Mettre dans un joli pot transparent avec une petite pelle. Utiliser comme sel de bain pétillant et hydratant, en mettant quelques cuillères dans la baignoire.
  • 28-recup

  • Pour une boule qui a un aspect disons euh… différent de celui qui était attendu, vous pouvez camoufler son aspect en la recouvrant de brillant! Pour cela, la boule doit avoir séché au moins 24h. Dans un bol, mélangez un peu (1 cuillère à thé de chaque) de bicarbonate de soude, de stéarate de magnésium (ou de fécule) et du mica de la couleur de votre choix. À l’oeil, ajustez votre mélange pour qu’il soit assez brillant. Vaporisez légèrement la boule avec de l’alcool à friction et roulez-la dans dans le bol pour la recouvrir du mélange scintillant. Et voilà! En fondant, le mica se dispersera à la surface de l’eau et vous serez légèrement plus brillant en sortant du bain! Parfait pour le soir du réveillon!
  • 33-mica-rouler


jean-neige


Commentaire

Bombes de bain « Boules de neige et confettis » — 12 commentaires

    • Bonjour Christine,

      oui, l’acide citrique est une matière corrosive, elle peut provoquer des irritations si elle rentre en contact (pure ou très concentrée) avec la peau.

      Selon les conditions, il serait possible de réaliser la recette avec des enfants (âge, nombre, niveau de prudence)…

      Toutefois, il faut prendre des précautions au niveau des voies respiratoires, car les ingrédients qui sont des poudres fines et volatiles ne doivent pas être inhalées.

      Peut-être que le mieux serait de faire la pesée et le mélange des poudres en l’absence des enfants, le reste des étapes est sans danger.

      Bonne fabrication !

  1. En magasin, on m’avait dit que les oxydes ne tachent pas le bain et que le mica coule au fond, et donc qu’il est préférable d’opter pour les oxydes (qui ne tachent pas et qui demeurent en suspension dans le bain). Je suis un peu confuse… Quelle information est vraie?

    • Bonjour Mariane,

      merci de votre question.
      J’ai fait un petit test pour vérifier le tout et voici mes conclusions.

      Les oxydes et les micas sont des poudres fines qui ne sont pas solubles, ni dans l’eau ni dans l’huile. Elles vont donc se mélanger un peu mais de manière inégale dans l’eau du bain.

      Si on les ajoute dans le bain dans la base d’un produit huileux ou moussant, une partie va se mélanger à la mousse ou aux huiles en surface, une partie va couler au fond du bain, et le reste sera en suspension dans l’eau.

      Le risque de tacher le bain est surtout présent si ce dernier présente des égratignures, si l’émail du bain est abimé. Les colorants pourraient s’infiltrer dans ces fissures poreuses… Dans un bain sans égratignures, il ne devrait pas y avoir de problèmes.

      J’espère que cela vous aide à y voir plus clair !

      Bon bain !

  2. Bonjour,

    Si je fais mes bombes de bain avec de l’alcool Isopropylique est-ce que l’alcool s’évapore? Je me demandais s’il devait être indiqué dans la liste INCI d’un produit. Et parmi vos émulsifiants, pour éviter que les huiles ne flottent j’ai pensé ajouter votre Cire émulsifiante 100% source végétale à mon beurre de karité. Pensez-vous que c’est une bonne idée?

    Merci et bonne journée!

    • Bonjour Eve,

      je crois que l’alcool sera complètement évaporé et ne doit pas nécessairement être inscrit dans la liste des ingrédients du produit. Pour la cire émulsifiante, son point de fusion élevé (55 degrés C) me fait penser que la cire risque de flotter en grumeaux à la surface… À moins de prendre un bain extrêmement chaud qui pourrait la faire fondre! Malheureusement, je ne pense pas que cela soit une bonne idée.

      Bonne journée,

  3. Bonjour!
    J’ai fais quelques bombes de bain et j’ai beaucoup aimé le résultat sauf que mes bombes sont assez colantes au toucher même après 24h de séchage…
    Je ne sais pas se que j’ai fais, il me semble pourtant avoir respecté la recette. …
    Pouvez vous m’aider svp.
    Merci d’avance !

  4. Puis-je dissoudre mon oxyde de fer dans l’huile préalablement et utiliser cette huile colorée pour ajouter à mes bombes, cela pourrait peut-être éviter les cernes de poudre autour du bain.
    Merci

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *

Vous pouvez utiliser ces balises et attributs HTML : <a href="" title=""> <abbr title=""> <acronym title=""> <b> <blockquote cite=""> <cite> <code> <del datetime=""> <em> <i> <q cite=""> <strike> <strong>